Les boissons énergisantes seront-elles victimes des taxes

Le gouvernement n’épargne pas les liquides. Depuis le 1er janvier, c’est au tour des boissons énergisantes de subir ses foudres : une taxe de un euro par litre, ce qui devrait rapporter 60 millions d’euros à l’État…

Lire la suite de l’article sur LSA-Conso